Publicités

Paris: maison close de poupées sexuelles

Interdites par la loi Marthe Richard de 1946, les maisons closes réouvrent ses portes à Paris usant d’un concept aussi audacieux que polémique à savoir: la marque xdolls de l’entrepreneur Joachim Lousquy  âgé de 28 ans propose à ses clients de profiter sexuellement de poupée en silicone et  de débourser 89 euros pour s’offrir une séance d’une heure, 20 euros de plus pour bénéficier d’un masque de réalité artificielle. Des lieux tenus secrets et uniquement à la portée de ceux qui prennent rendez-vous.

5a7776f8488c7b83078b4567

Un concept futuriste qui aiderait de nombreux hommes complexés à franchir le pas et se laisser aller à ses activités.

« Des gens qui n’iraient jamais voir des vraies prostituées. Jamais, jamais, jamais ! Si ça peut aider des gens à avoir une sexualité alors qu’ils sont dans une misère sexuelle la plus profonde, je trouve ça bien. Apporter un petit peu de bonheur à ces gens-là, je trouve que c’est une belle activité » déclare Joachim Lousquy.

Paris-ouverture-d-une-maison-close-de-poupees.jpg

Un concept innovateur qui permettrait dorénavant à tout homme de jouir de sa sexualité à sa satiété. Fini les assoiffés sexuels, car les poupées sexuelles viennent à votre rescousse.

Bon à Savoir

– Histoire des poupées sexuelles

– Où commander: Amazon

 

 

 

 

http://ln4.fr/ln45acbb892a96c6
Publicités


Catégories :Blog & Actu

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :