Publicités

De Antisport à presque sportive

Bonjour les Oseurs, ça va j’espère. Je suis contente de vous reécrire Aujourd’hui. Je vais vous présenter mes nouvelles activités sportives que J’ai commencé depuis deux semaines.

Depuis toute petite, le sport ne m’a jamais aimé et réciproquement. J’ai toujours été archi nulle, en grandissant pareil. J’avais toujours des notes en dessous de la moyenne et tout pourtant j’étais assidue dans cette matière, l’une des seules d’ailleurs. Mon rapport avec le sport était au plus mal après l’obtention de mon baccalauréat et à mon entrée à l’université au Cameroun, j’ai completely abandonné le sport (bon débarras). À cette époque, j’étais encore svelt mais avec le temps, la fin 2019 marque le début de ma soudaine prise de poids (de 40kg à 82kg), j’ai jugé nécessaire de reprendre le sport, non pas pour perdre des kilos (ce n’est pas urgent présentement) mais à cause de mes douleurs musculaires insupportables.

J’ai commencé tout doucement par le yoga qui m’aide à déstresser et canaliser mes esprits (lol). Ce qui est agréable C’est que la prof n’est pas stressante genre avec elle, tu fais ce que tu peux du coup quand je peux pas je me couche sur la natte en attendant le prochain exercice.

  • Ensuite, je me suis inscrite au cours de natation ( niveau débutante haha).
    Pour la petite info, j’avais commencé la natation en seconde (début lycée) au Cameroun. Je suivais mes cours pendant les grandes vacances à l’hôtel des députés. Les deux premiers jours étaient superbes, j’ai appris quelques techniques de natation dans le petit bassin. Le troisième jour, cata, le Maître nageur nous envoie dans le grand bassin en nous interdissant de prendre les bouées et autres. Il nous dit de plonger en nous disant que notre vie en dépendait. J’ai plongé et tout, au départ, je nageais tranquillo comme on me l’a appris ensuite je panique parce que j’ai remarqué que je n’étais pas à la moitié du parcours, c’est comme celà que je coule, je me débats tant bien que mal.je me vois toucher le fond et tout hein, je perdais la tête sous l’eau (je me voyais déjà mourrir par noyade hein). Dans un coin de tête, je criais en coeur « Seigneur,aide- moi ». Je me débattais toujours et à ma grande surprise, j’ai touché le bord de la piscine et c’était la fin de mon calvaire. J’en suis sortie traumatiser que J’ai dû arrêter.

Cette fois, le Maître nageur, en plus d’être compétant, est jeune et beau du coup, je me donne au max hein. Faut bien se faire remarquer hihi.

Des bisous les Oseurs et à la prochaine, Inshallah 🙏

http://ln4.fr/ln45acbb892a96c6
Publicités


Catégories :Blog & Actu, Blog & Lifestyles

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :